News

Tout est décidé !

Les vainqueurs des demi-finales de cet après-midi, le deux Autrichiennes Qiangbing LI et Amelie Solja chez les dames, Kirill SKachkov (Russie) et Jens Lundqvist (Suède) chez les messieurs,  sont directement  montés dans le train olympique sans devoir jouer les finales respectives.

Ils/elles ont été accompagné(e)s par les gagnants des matches pour la troisième place, à savoir :

L’Italienne Wendling Tan-Monfardini et  le Hongrois Adam Pattantyus, véritable marathonien de l’EOQT, pour avoir loupé, à trois reprises, l’opportunité de réserver son voyage à Londres. ! En effet il avait déjà joué (et perdu) les finales de vendredi (contre l’Allemand Steger) et de samedi (contre le Serbe Jevtovic) ; et aujourd’hui dimanche, il s’est d’abord inclinédans un premier match décisif (contre le Russe Skachkov) avant de l’emporter enfin  (contre le Turc Vang) pour la toute dernière place qualificative en jeu!!!

Le héros du jour : Le Hongrois Adam PATTANTYUS

En tout et pour tout, Pattantyus a joué, de mercredi à aujourd’hui, la bagatelle de  65 manches, avant d’arracher sa sélection. Il fallait être un monstre d’endurance, de résistance, d’énergie et de volonté ! Un exemple de mentalité positive…

Les scores décisifs d’aujourd’hui:

Qiangbing Li – Oksana FADEEVA (Russie) 11-9, 11-6, 11-5, 11-6

Amelie SOLJA – Wenling TAN-MONFARDINI (Italie) 12-10, 16-18, 11-8, 11-13, 11-6, 11-7

Wendling TAN- Oxana FADEEVA (Russie)  14-12, 11-8, 11-7, 11-7

Kirill SKACHKOV-Adam PATTANTYUS (Hongrie) 11-6, 11-5, 11-8, 11-5

Jens LUNDQVIST-Bora VANG (Turquie) 11-9, 12-14, 8-11, 12-10, 11-4, 6-11 et 11-7

PATTANTYUS-VANG 11-4, 11-7, 6-11, 6-11, 11-3,11-7

 

Voici  donc, à l’issue de l’EOQT, le relevé des onze derniers qualifiés européens pour  « Londres 2012 » :

Messieurs :

Marcos FREITAS (Portugal)

Robert GARDOS (Autric he)

Joao Monteiro (Portugal)

Bastian STEGER (Allemagne)

Daniel ZWICKL (Hongrie)

Aleksandar KARAKASEVIC (Serbie)

Marko JEVTOVIC (Serbie)

Zhiwen HE (Espagne)

Kirill SKACHKOV (Russie)

Jens LUNDQVIST (Suède)

Adam PATTANTYUS (Hongrie)

Dames :

Irene IVANCAN (Allemagne),

Natalia (PARTYKA) (Pologne)

Mie SKOV ( Danemark

Yi Fang XIAN (France)

Margaryta PESOTSKA (Ukraine)

Cornelia MOLNAR (Croatie)

Yuan TIAN (Croatie)

Aleksandra PRIVALOVA (Bélarus)

Qiangbing LI (Autriche)

Amelie SOLJA (Autriche)

Wendling TAN (Italie)

Reconnaissance

A l’occasion du 75e anniversaire de la fédération luxembourgeoise de tennis de table, deux artistes luxembourgeois, MM Nicolas Goetzinger et René Kail, proches du monde pongiste, ont fait cadeau cet après-midi, à la FLTT, d’une de leurs œuvres : un tableau respectivement une sculpture en pierre.

M.André Hartmann, président de la fédé,  n’a pas manqué de remercier chaleureusement les généreux donateurs lors d’une petite cérémonie à la Coque…

 

M  E  R  C  I   !

La fédération luxembourgeoise de tennis de table et le comité d’organisation de l’EOQT tiennent à exprimer leurs remerciements chaleureux à toutes les personnes qui, dans quelque fonction qu’elles aient pu être à l’œuvre, ont été actives au cours de la semaine passée. Cela vaut particulièrement pour la centaine de bénévoles qui, par leur concours quotidien (jusqu’à douze heures par jour) ont largement contribué à la réussite, unanimement reconnue par tous les visiteurs à la Coque, de l’organisation.

Les membres du bureau de presse, eux, ont à cœur de remercier plus particulièrement les représentants de tous les média étrangers et nationaux de la bonne collaboration pendant ces derniers jours.

 

Pilo FONCK,

Romaine SCHAUS,  Claude AREND, Jean-Pierre JADIN, Fernand KONNEN,

Jean MAJERUS, Charles PAWLIKOWSKI, Paul WAGNER.

 

Au revoir et à la prochaine (si le bon Dieu veut bien !)

 

Pour qui les derniers gros lots ?

Depuis 9h30 ce matin les 16 dernier(e)s joueurs et joueuses mobilisent leurs ultimes réserves physiques et mentales pour arracher, dans leur catégorie respective, les trois derniers tickets olympiques encore en jeu.

Déjà hier soir, on a pu constater combien ce tournoi européen de qualification pour Londres 2012 a été éprouvant pour corps et esprit.

Il est vrai que depuis mercredi les concurrent(e)s  ont dû jouer jusqu’à neuf rencontres, farouchement disputées, souvent jusqu’au bout des sept manches.

Ce sera donc aujourd’hui essentiellement une question de ressources athlétiques et nerveuses pour aller au bout de l’aventure.

Exténué(e)s comme ont pu l’être les concurrent(e)s, l’on comprend parfaitement que certains éliminé(e)s du premier tour ce matin ont renoncé par la suite  à disputer les matches de classement…

 

La dernière ligne droite

A l’issue des quarts de finale, voici la liste des « survivant(e)s » qui se disputeront donc les dernières places qualificatives :

Dames :

Amelie SOLJA (No 125,Autriche) – Wenling TAN (No 97 Italie)

Oxana FADEEVA (No 96,Russie) –Qiangbing LI (No 71, Autriche)

Les gagnantes de ces demi-finales auront droit à leur ticket olympique sans jouer la finale.

Les perdantes se rencontreront pour la troisième place qualificative.

Messieurs :

Kirill SKACHKOV (No 45,Russie) – Adam PATTANTYUS (No 133, Hongrie)

Jens LUNDQVIST (No 43,Suède) – Bora VANG (No 117 Turquie)

La même remarque que précédemment pour ce qui  est de la distribution des quotas olympiques !

 

Les tickets olympiques de ce jour

Après les qualifications de FREITAS (Portugal), GARDOS (Autriche), MONTEIRO (Portugal) et STEGER (Allemagne) chez les hommes,

IVANCAN (Allemagne), PARTYKA (Pologne), SKOV (Danemark) et XIAN (France) chez les dames dans la journée d’hier, les vainqueurs de ce  jour se nomment  :

 

Daniel  ZWICKL (Hongrie)

Aleksandar KARAKASEVIC (Serbie)

Marko JEVTOVIC (Serbie)

Zhiwen HE ( Espagne)

Margaryta PESOTSKA (Ukraine)

Cornelia MOLNAR (Croatie)

Yuan TIAN (Croatie)

Aleksandra PRIVALOVA (Bélarus)

 

Les résultats en détail :

Messieurs :

Daniel ZWICKL (No 200,Hongrie)-Constantin CIOTI (No 168,Roumanie) 11-8, 11-6, 11-8, 12-10

Aleksandar KARAKASEVIC (No 56,Serbie)-Tiago APOLONIA (no 49, Portugal) 11-9, 11-4, 8-11, 11-7, 11-8

Marko JEVTOVIC (No 152, Serbie)-Adam PATTANTYUS (No 133, Hongrie) 11-7, 11-2, 11-5,9-11 et 11-9

Zhiwen HE (No 86,Espagne)-Emmanuel LEBESSON (No 72, France) 11-9, 12-10,7-11, 12-10 et  11-4

 

Dames:

Margaryta PESOTSKA (No 52, Ukraine)-Qiangbing LI (No 71, Autriche)

9-11,8-11,11-8, 6-11,11-7,12-10 et 11-9

Cornelia MOLNAR (No 116, Croatie) – Barbora BALAZOVA (No 112, Slovaquie

9-11,5-11,7-11,11-9,11-7,11-9 et 11-8

Yuan TIAN (No139, Croatie)-Veronika PAVLOVICH (No105,Bélarus)

9-11, 5-11, 11-6, 11-5, 11-8, 11-5

Aleksandra  PRIVALOVA (No 143, Bélarus)-Amelie SOLJA (No 125, Autriche)

12-14,6-11,11-7,10-12,11-7,11-8 et 12-10

 

L’exploit inachevé des Portugais !

En venant à Luxembourg, le Portugal ne comptait aucun joueur qualifié directement  pour Londres 2012 au vu du ranking mondial.

En quittant le Grand-Duché il en a deux et a failli en avoir trois, ce qui aurait été un incroyable exploit.

En  effet, après la qualification de Freitas et de Monteiro dès hier soir, le troisième Portugais en lice, Tiago APOLONIA a été en finale ce soir, après avoir battu dans l’ordre Zhmudenko (Ukraine)et Kosiba(Hongrie), mais en finale il s’est incliné face au Serbe  Karakasevic.

Il reste que le bilan des Portugais est excellent et il n’est pas interdit de penser que leur troisième homme se qualifiera  lors de la dernière journée de demain.

 

Zhiwen HE, le phénomène

L’Espagnol, d’origine chinoise, Z.HE qui s’est qualifié ce soir lors du deuxième tour pour les J.O. de Londres 2012, doit vraiment être considéré comme LE phénomène de ce tournoi  européen de qualification olympique 2012 : en effet le joueur espagnol, qui pratique à Angers dans le championnat de France est né le… 31 mai 1962 !!!

Il fêtera donc ses 50 ans dans six semaines !

Avec les félicitations générales et unanimes…

 

Le Luxembourg…présent en phase finale !

La Croate Cornelia MOLNAR a eu beaucoup de mérite à se qualifier ce soir pour les J.O. En effet elle était menée 0-3 face à la SlovaqueBalazova avant de redresser la situation. Une part du mérite revient sans doute à son coach Milan STENCEL, ancien entraîneur national de la FLTT et domicilié depuis des décennies au pays…

 

4e jour de compétition

Avant les premiers matches de la deuxième journée qualificative aux Jeux de Londres – 4 tickets olympiques seront en nouvelle fois mis en jeu, tant chez les dames que du coté des messieurs – le bilan des résultats de la veille a fait deux nations particulièrement heureuses : l’Allemagne et le Portugal.

Le DTTB a réussi  à obtenir ce qu’il est venu chercher : la sélection  d’Irene IVANCAN et de Bastian STEGER, qui compléteront donc aux J.O.  les équipes allemandes, pour lesquelles WU JIADUO et Kristin SILBEREISEN respectivement Timo BOLL et Dimitrij OVTCHAROV étaient déjà qualifiés en raison de leur ranking mondial.

Le Portugal, lui, s’est illustré par un véritable coup d’éclat : sur les quatre laissez-passer olympiques distribués hier chez les hommes, il en a gagné deux : il fallait le faire ! Marcos FREITAS et Joao MONTEIRO ont été les auteurs de cet exploit.

L’Autrichien Robert GARDOS, la Française Yi Fang XIAN, la Polonaises Natalia PARTYKA et la Danoise Mie SKOV ont été les autres  joyeux élus de la première journée, la dernière nommée, SKOV, ayant un mérite particulier pour avoir éliminé trois adversaires mieux classées qu’elle : Pesotska (Ukraine), Grundisch (France) et Balazova (Slovaquie).

Le système de jeu, peut-être compliqué mais équitable et juste, permettra aux  battu(e)s d’hier de prendre leur revanche. Ce qui ne sera quand-même pas chose aisée, tellement serrées étaient hier bon nombre de rencontres. Avec l’énorme pression qui semble parfois paralyser les concurrents, un rien pourra être décisif, aujourd’hui comme demain, lorsque les (trois) dernières places pour le rendez-vous olympique resteront encore à prendre…

Combien ouvertes étaient  les compétitions de ce jour  est démontré par le fait que pas moins de trois finalistes d’hier ont été éliminé(e)s  prématurément aujourd’hui. Tel a été le cas pour Tamara Boros (Croatie) et Sara Ramirez (Espagne) chez les dames, et Evgueni Chtchetinine du coté des hommes.

La composition des finales pour ce soir :

Dames

Margaryta PESOTSKA (No 52 Ukraine)- Qiangbing LI (No 71,Autriche)

Barbora BALAZOVA (No 112,Slovaquie)-Cornelia MOLNAR (No 116,Croatie)

Veronika PAVLOVICH (N0 105,Bélarus)-Yuan TIAN (No 139, Croatie)

Amelie SOLJA (No 125,Autriche)-Aleksandra PRIVALOVA (No 143, Bélarus)

Messieurs

Daniel ZWICKL (No 200,Hongrie)-Constantin CIOTI (No 168, Roumanie)

Aleksandar KARAKASEVIC (No 56,Serbie)-Tiago APOLONIA (No 49,Portugal)

Emmanuel LEBESSON (No 72,France)-Zhiwen HE (No 86,Espagne)

Adam PATTANTYUS (No 133,Hongrie)-Marko JEVTOVIC (No 153,Serbie)

 

Les premières Q U A L I F I E E S !

Irene IVANCAN (Allemagne), Natalia PARTIKA ( Pologne), Mie SKOV (Danemark)  et Yi Fang XIAN (France) sont les premières joueuses à avoir gagné leur ticket olympique.

Les résultats détaillés des quatre finales de groupe :

XIAN-RAMIREZ (Espagne) 10-12, 11-4, 11-9, 11-7, 11-4

SKOV-BALAZOVA (Slovaquie) 11-13,13-11,11-8,11-6,9-11, 11-6

PARTIKA-PAVLOVICH (Bélarus) 11-9,9-11, 11-5, 11-9, 11-7

IVANCAN-BOROS (Croatie) 7-11, 11-8,11-7, 11-8, 8-11, 7-11,11-6

……et les premiers QUALIFIES !

Marcos FREITAS (Portugal),  Robert GARDOS (Autriche), Joao MONTEIRO (Portugal), Bastian STEGER (Allemagne)

Les scores en bref :

FREITAS-LEBESSON (France)  11-9, 11-7, 10-12, 12-10, 12-10

GARDOS-ZWICKL (Hongrie) 8-11, 11-8, 11-9, 11-8, 11-6

MONTEIRO –CHTCHETININE (Bélarus) 9-11, 11-8, 12-10, 11-8, 11-8

STEGER-PATTANTYUS (Hongrie) 11-8, 6-11, 11-9, 4-11, 11-8, 11-3

Remarquable : Deux sélectionnés pour le Portugal !!!

 

Trop de succès pour LIVE-TICKER !!!

En raison de quelques centaines de milliers (!) de spectateurs dans la République tchèque, le server a été surchargé cet après-midi,  de sorte que le LIVE-TICKER est tombé en panne pour quelque deux heures…Avant les finales messieurs, la panne a pu être réparée !

 

Premier(e)s qualifié(e)s en vue !

A 10.00 heures précises, ce matin, ont débuté les choses (très) sérieuses : le premier tour de la qualification directe, dont sortiront ce soir, sur un total de onze en tout, les quatre premiers sélectionné(e)s dames et messieurs pour Londres 2012.

Si  hier les éliminatoires masculines ont connu un nombre élevé de surprises, tel n’a pas été le cas du coté des dames. En fait il n’y a eu qu’une élimination vraiment étonnante : celle de la Russe Anna Tikhomirova (no 55 mondiale) devancée dans son groupe par Aleksandra Privalova (No 143, Bélarus) et Tetyana Bilenko (No 159, Ukraine).

Aujourd’hui donc, la première ronde principale, en système k.o., a de suite donné lieu à des affrontements farouches parmi les trente-deux survivant(e)s des éliminatoires d’hier.

La première grande victime aura été l’Autrichienne Li Qiangbing (No 71) défaite 3-4 (9-11 dans la manche décisive) par son ancienne compatriote Lei Huang Mendes, représentante du Portugal (No 195)

Une autre allait suivre bientôt: La Russe Yana Noskova (No 82) chutait lourdement (1-4) devant la Tchèque Dana Hadakova (No 138).

A coté de ces échecs  notables, il y a lieu de faire une constatation majeure : sur les 16 premières parties des tableaux féminins, pas moins de 7 rencontres se sont terminées sur un score de 4-3 ; six autres sur 4-2. Sur presque toutes les tables du premier tour, ça bagarrait ferme ! L’étroitesse des résultats en témoigne….La suite allait se dérouler selon un scénario semblable.

Bref,  en fin de compte, on se retrouvait devant les finales suivantes :

Irene IVANCAN (No 39,Allemagne) – Tamara BOROS (No 101,Croatie)

Veronica PAVLOVICH (No 105,Bélarus) – Natalia PARTIKA (No 77,Pologne

Yi Fang XIAN (No 104,France) – Sara RAMIREZ (106,Espagne)

Mie SKOV (No 90,Danemark) – Barbora BALAZOVA (No 112,Slovaquie)

 

La compétition des messieurs ne différait guère de celle des dames. Dès le début, il y a eu les surprises inévitables : Le Britannique  Liam Pitchford (No 147) a éliminé l’Espagnol Carlos Machado (No 84) ;

Le Hongrois Daniel Zwickl (No 200) a battu le Turc Bora Vang (No 117 ; le Slovène Sas Lasan (No 221) s’est défait du Serbe Zolt Pete (No 157) ; le Roumain Constantin Cioti (No 168)a renvoyé l’Espagnol He Zhiwen (No 86) et l’Anglais Paul Drinkhall (No 106) a pris le meilleur sur Yaroslav Zhmudenko (No 98 Ukraine)

Finalement, après des demi-finales de grande intensité et de haute qualité, on a eu droit aux finales suivantes :

Marco FREITAS (No 37,Portugal – Emmanuel LEBESSON (No 72,France)

Robert GARDOS (No 29,Autriche) – Daniel ZWICKL (No 200, Hongrie)

Bastian STEGER (No 26,Allemagne) – Adam PATTANTYUS (No 133, Hongrie)

Evgueni CHTCHETININE (No 62, Bélarus) – Joao MONTEIRO (57,Portugal)

La suite à bientôt…

Autres manifestations

Tout comme les jours précédents, la FLTT a programmé diverses manifestations dans le cadre de son 75e anniversaire. Ce soir aura lieu, à l’Amphithéâtre de la Coque, et en présence de nombreuses personnalités du monde politique, économique, sociétaire et bien entendu sportif,  la séance académique célébrant les trois quarts de siècle de la vie pongiste au Grand-Duché.

Demain matin à partir de 9.30 heures, il y aura un rendez-vous bien sympathique au Gymnase de la Coque (utilisé jusqu’ici comme salle d’entraînement pour l’EOQT). Quelques douzaines de handicapés mentaux, grands amateurs de tennis de table, se rencontreront dans un tournoi amical qui ne manquera pas de chaleur.

D’un caractère festif sera la soirée des dirigeants et du mérite à partir de 18.15 heures, toujours dans les installations de la Coque, qui une fois de plus, s’avère indispensable pour le bon fonctionnement du sport luxembourgeois.

 

Les premiers jeux sont faits !

(pf) Commencée à 10 heures du matin, la première journée du tournoi de qualification olympique s’est terminée presqu’un tour d’horloge plus tard. Il était 21.15 heures hier soir (alors que «  l’événement footballistique de l’année » (sic) entre Borussia Dortmund et Bayern Munich battait son plein) quand l’Espagnol Carlos Machado (No 84 mondial) arrivait enfin, au bout d’interminables six manches, à prendre le meilleur sur le Grec Konstantinos Papageorgiu (No 203) après avoir été mené 0-2…

A l’instar de cette bataille acharnée la compétition masculine a été marquée par un nombre étonnamment  élevé de parties fort disputées. Pas moins de vingt-six matches se sont décidés seulement à l’issue de six, voire sept sets. Par ailleurs, et nous en avions fait état déjà hier dans notre « Newsletter 1 », les premières rencontres éliminatoires ont donné lieu à beaucoup de surprises, alors que l’épreuve féminine avait  pris une allure plus conforme aux attentes.

Cette tendance s’est d’ailleurs confirmée en partie aujourd’hui au cours de la deuxième journée, encore que certaines têtes de série ont connu une défaillance, telle l’Allemande Irene Ivancan (no 39), battue à plate couture (0-4) par Ganna Gaponova (Ukraine No 148) ou encore la Française Carole Grundisch (No 76) également largement défaite (0-4) par la Tchèque Dana Hadacova (No 138)

En fin de compte, les résultats surprenants enregistrés ça et là n’ont pas eu d’effet décisif pour la qualification au premier tour principal qui se jouera demain et pour lequel seuls 32 joueurs/joueuses resteront en lice pour les 11 tickets olympiques mis en jeu. : à l’heure de boucler cette édition, les mieux classé(e)s au ranking mondial se sont en règle générale imposé(e)s  aux deux premières places dans chaque groupe !

A noter néanmoins que quelques joueurs se sont vus éliminés dès aujourd’hui, quand bien même leur ranking international était meilleur que celui de leurs adversaires de groupe : le plus remarquable étant sans nul doute le Tchèque Peter Korbel (no 76 mondial) qui n’a terminé qu’à  la 4e place dans le groupe M.

Citons encore, dans le groupe A Pavel Platonov (Bélarus) ; dans le groupe B Josef Simoncik (Républ.tchèque) ; dans le groupe E Ahmet Li (Turquie) ; dans le groupe F le Danois Allan Bentsen ; dans le groupe H le Letton Matiss Burgiss ; dans le groupe I Lei Kou (Ukraine) : tous ces joueurs  ne seront plus que spectateurs à partir de demain !

Champion du monde et d’Europe  et double  médaillé olympique…

Le plus illustre personnage qu’on peut croiser ces jours-ci à la Coque est, à n’en pas douter, Jörg ROSSKOPF, cinq  fois participant aux Jeux Olympiques (en 1988 à Séoul, en 1992 à Barcelone, en 1996 à Atlanta, en 2000 à Sydney et en 2004 à Athènes) dont le palmarès est long comme un jour sans pain. Champion d’Europe (en 1992 à Stuttgart) et médaillé de bronze olympique en simple messieurs en 1996, Jörg Rosskopf restera peut-être davantage encore dans la mémoire de tous les amoureux pongistes pour son association, en double messieurs,  avec son copain Steffen Fetzner. Après avoir remporté l’or aux Championnats du monde de 1989 à Dortmund lors d’une mémorable finale contre le duo Kucharski/Kalinic, ils sont allés  prendre l’argent aux Jeux de Barcelone ! Rien que ça…

Ici à Luxembourg Jörg Rosskopf officie comme coach des joueurs allemands et il espère voir ses joueurs Bastian Steger et Irene Ivancan(malgré quelques passages à vide jusqu’ici)   gagner leur sélection olympique pour accompagner respectivement Timo Boll et Dimitrij Ovtcharov ainsi que Wu Jiaduo et Kristin Silbereisen (tous qualifiés d’office en raison de leur bon ranking mondial) à Londres. Il se dit cependant conscient que ce sera difficile, vu la qualité de la concurrence : « c’est un tournoi très équilibré où le mental joue un rôle primordial ; vouloir assurer un billet pour Londres augmente d’une façon considérable, et bien davantage que lors d’un championnat continental, la pression ». Jörg Rosskopf connaît le Luxembourg depuis 2003 : c’est justement ici qu’il s’était qualifié pour les Jeux d’Athènes lors du premier EOQT  dans la Coque, il y a neuf ans déjà. « On sait très bien organiser au Luxembourg ; l’accueil est cordial ; l’ambiance familiale ; le travail effectué de façon professionnelle. Seul bémol : le manque de public….  Mais ce problème est général, même en Allemagne, où malgré les Boll et autres Ovtcharov  la ferveur des gens pour le tennis de table n’est plus la même que de notre temps. Aujourd’hui, le football écrase tout ! »

En visite à Luxembourg

Le hasard fait parfois bien les choses : alors que Jörg Rosskopf nous rendait visite au bureau de presse, son copain de toujours,  Steffen Fetzner, arrivait lui aussi à la Coque. Non pas comme responsable technique d’une équipe, mais néanmoins en mission officielle lui aussi. En effet, St. Fetzner est  le représentant attitré de la maison Donic, sponsor principal de la FLTT et il s’est fait un honneur et un devoir de marquer de sa présence l’EOQT, combinant ainsi l’utile et l’agréable…

Journée des Anciens

Le tournoi européen de qualification pour les Jeux Olympiques de Londres 2012 est bien entendu l’événement phare parmi les manifestations du 75e anniversaire de la fédération luxembourgeoise de tennis de table. Sur le plan purement national la FLTT a pris d’autres initiatives, peut-être pas aussi spectaculaires que l’EOQT, mais pas de moindre importance pour l’image de marque du sport pongiste au pays. Dans notre bulletin d’hier nous avons rendu attentif aux trois expositions à visiter dans le hall d’entrée de la Coque ; il y a lieu de mentionner également l’édition d’un timbre spécial consacré à trois quarts de siècle du sport pongiste au Grand-Duché.

Et ce soir, à partir de 18.00 heures aura lieu à la Galerie de l’arène, un rendez-vous bien sympathique : la Journée des Anciens ! Par douzaines, d’anciens dirigeants, joueurs internationaux, champions de Luxembourg etc.  auront le plaisir de se revoir et d’échanger les souvenirs des bons vieux temps…

On leur souhaite une agréable soirée !

Un premier succès luxembourgeois

(pf) Le moins qu’on puisse dire, alors que le premier jour n’est même pas encore venu à terme, c’est que la vie de « favori » est parfois dure à vivre…

Dès les premiers échanges de la journée initiale, on a eu droit à maintes émotions….

Si , dans le groupe A,  l’Allemand Bastian Steger, le mieux classé de tous les participants (no 26 mondial) a frôlé la correctionnelle (en étant mené 0-3 contre le Serbe Marko Jevtovic (No 152) avant de redresser  in extremis la situation, une autre tête de série, le Suédois Jens Lundqvist (No 43) a été la première victime notoire, en s’inclinant, dans le groupe D, après une explication très serrée, face au Français Quentin Robinot (No 151). Le score détaillé (6-11, 12-10, 10-12, 11-13, 11-5 et 8-11) souligne l’âpreté de ce duel.

Autres surprises de taille : dans le groupe E le Russe Kirill Skachkov (No 45) a dû reconnaître la supériorité du  Serbe Zolt Pete (No 157) au bout d’un assaut acharné allant lui aussi jusqu’à la fin des sept manches.

Dans le groupe F, le Danois Allan Bentsen (no 119) n’a rien pu faire (2-4)  contre Shimon Rabinovich (No 324) (Israël), alors que plus de 200 places les séparent au ranking mondial !

Dans le groupe G le Slovaque Thomas Keinath (No 51) a rendu les armes devant l’Italien Niagol Stoianov (Bo 159).Score également sans appel : 2-4.

Et la série continuait dans le groupe K : Le Biélorusse Evgueni Chtchetinine (No62), vainqueur au début des années 2000 contre Jörg Rosskopf lors d’une mémorable finale du championnat d’Europe à Courmayeur entre le Bélarus et l’Allemagne, s’est vu dépasser 11-13 au septième set par le RoumainOvidiu  Ionescu (No195)

Citons encore la large défaite (1-4)  du Belge Yannick Vostes (No 215) contre le Slovaque Jan Zibrat (No 246)

Le tournoi féminin a débuté de façon plus conforme aux attentes. Les favorites se sont imposées, pour la plupart très nettement,  lors des premières rencontres.

Le public luxembourgeois a enregistré avec satisfaction la première victoire d’une  de ses joueuses. Sarah De Nutte (No 280), la championne en titre, s’est défait logiquement (4-1)  de la Turque G.Gungor (No 531).

A mentionner également la très forte résistance de Tessy Gonderinger (No 251) face à la championne française Carole Grundisch (No 76). Ayant mené 2-1 la jeune Luxembourgeoise a perdu deux des trois derniers sets sur le plus petit des écarts. Le résultat détaillé (8-11, 11-5, 8-11, 11-9, 11-7, 15-13 pour Grundisch)

Christer Johansson, invité d’honneur de la FLTT.

Un grand Monsieur du tennis de table européen , Christer Johansson,  entraîneur national de la grande équipe suédoise (Alser, Bengtsson, Kjell Johansson) championne d’Europe  en 1970,72,74, et championne du monde en 1973 se réjouit de retrouver le Luxembourg, où il a été le directeur sportif de la fédération luxembourgeoise de tennis de table de 2002 à 2008. Invité de la FLTT, il a spontanément offert ses services pour officier comme bénévole dans l’organisation du tournoi de qualification olympique. Inutile de souligner que celui qui a été également coach des équipes nationales en Allemagne (1974-1979) Norvège (1979-1985) et en Suisse (1990-1998) suit toujours d’un œil critique l’actualité pongiste, et plus particulièrement celle des Luxembourgeois. S’agissant de l’ EOQT Christer Johansson tient à dire toute sa confiance dans le talent organisateur de l’équipe dirigeante de la FLTT, habituée à mettre en place de grandes manifestations. Par ailleurs il espère que le tournoi réservera quelques surprises de taille, estimant que certaines têtes de série auront des problèmes à s’imposer. Concernant les jeunes Luxembourgeois(es) qu’il a encore vu(e)s  à l’œuvre aux récents championnats du mondes à Dortmund, il a été agréablement surpris par Tessy Gonderinger et Sarah De Nutte qui « ont bien stabilisé leur jeu à un niveau supérieur » ; mais il est d’avis que Gilles Michely « n’arrive pas encore à tirer profit de son potentiel indéniable, peut-être parce qu’il ne croit pas assez en ses possibilités ».

Manifestations extra sportives

On ne saurait trop recommander de jeter un œil, dans le hall d’entrée, sur les trois expositions mises sur pied à l’occasion de l’EOQT dans le cadre du 75eanniversaire de la FLTT. La première du Cercle artistique d’Esch sous la régie de M.Nicolas Goetzinger, ancien dirigeant très actif de la fédération de tennis de table, e.a. fondateur en 1989 des championnats internationaux pour jeunes, disputés chaque année au mois de juin ; la deuxième, avec une foule de documents photographiques, retraçant la riche histoire de la FLTT ; la troisième, étant l’œuvre du Conseil national des femmes , remémorant la participation des sportives luxembourgeoises aux Jeux Olympiques.

Jetez-y un regard ; ça vaut le coup !

 

Final Entry list (April 6th, 2012)

Please find hereafter the final entry list per of April 6th, 2012

 

List of participants – Final entries

Please find hereafter the final entries for EOQT 2012 in Luxembourg.

Time-table / Meetings and Draws

The time-table as well as the schedule for meetings & draws has been published here